▲ Doux Amour ▲

Viens mon doux amour, viens.

Maintenant que tu es face contre terre.

Comment va-t-on faire ?

Je viens de tout défaire.

Viens mon doux amour, viens.

Saignons les mots,

Le plafond est tellement haut.

Je serai ton bourreau.

Viens mon doux amour, viens

Peu importe où nous regardons,

Les cendres tomberont,

Il n’y a plus de pardon.

Viens mon doux amour, viens

Main dans la main, tu me tiens,

Sous la lumière, la mort nous va au teint.

Nous avons déjà loupé le train.

Viens mon doux amour, viens.

Pose ta question,

Le sang n’est rien d’autre que vermillon.

La poussière prisonnière du tourbillon.

Viens mon doux amour, viens.

La tristesse dans l’os,

Comment déterrer les nuances ?

Le temps n’a aucune chance.

Viens mon doux amour, viens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *